La recette du Daifuku pour les envies sucrées

recette daifuku

Si vous aimez la pâtisserie, que vous faites partie de ces gourmands qui se damnent face à un joli dessert, alors cette recette de Daifuku devrait vous enchanter. Apprenez à réaliser facilement ces mochi à la pâte de haricot rouge, et découvrez les secrets de la pâtisserie nippone.

recette daifuku

Qu’est-ce que le Daifuku ?

Le daifuku est un dessert japonais composé d’une pâte extérieure faite de pâte de riz gluant et fourrée avec de la pâte de haricot rouge, que l’on appelle An. Il fait partie de la grande famille des Wagashi, les desserts typiques japonais, que l’on oppose aux yōgashi, les pâtisseries venues d’occident. Pour les connaisseurs, c’est cette même pâte An que l’on retrouve dans les fameux Dorayaki dont raffole Doraemon !

Le daifuku classique est parfois décliné en différentes versions, dans lesquelles la garniture est modifiée. A la place de la pâte de haricot rouge, on trouve souvent des fruits (sous forme de morceaux ou de pâte), comme le Ichigo daifuku, un Daifuku à la fraise.

Il existe également des daifuku au thé vert, aux plantes (notamment l’armoise) voire même des Daifuku glacés.

Vous voulez vous faire un petit plaisir sucré ? Impressionner vos convives avec un dessert 100% japonais ? Voici la recette du Daifuku classique !

Recette Daifuku : faites vos propres mochi au An !

Pour réaliser cette recette de Daifuku, et confectionner environ 8 Daifuku,  il vous faut :

  • 200 g de pâte An, la pâte de haricot rouge sucrée. Si vous pouvez la faire vous-même, sachez que c’est un travail méticuleux et très long. Heureusement, vous la trouverez facilement dans les magasins bios ou les épiceries asiatiques.
  • 100 g de farine de riz gluant (facilement trouvable dans les épiceries asiatiques sous le nom shiratamako)
  • 15 cl d’eau
  • 50 g de sucre
  • De la maïzena ou de la fécule de pomme de terre

La première chose à faire, c’est de confectionner des boules de pâtes An, que vous réserverez au frais. Elles doivent avoir la taille d’une balle de ping-pong à peu près. Faites 8 boules.

Pour confectionner la pâte de votre daifuku, il faut mélanger l’eau, la farine de riz gluant et le sucre dans un saladier. Ensuite, placez ce mélange dans un plat qui va au micro-onde et faites chauffer 30 secondes. Sortez le plat et remuez, puis répétez cette opération (5 ou 6 fois) jusqu’à obtenir une pâte souple mais collante.

Quand elle est de la bonne consistance, vous allez étaler cette pâte de mochi sur un plat de travail préalablement farinée (avec la maïzena ou la fécule de pomme de terre). Ne lésinez pas sur la fécule car la pâte est très collante, et c’est normal ! Aplatissez la d’abord avec votre main, puis au rouleau si nécessaire.

Découpez ensuite 8 ronds de pâte, à l’aide d’un verre ou à la main. Placez une de vos boules de pâte de haricot rouge au centre de ce cercle (il doit y avoir environ 2 cm entre la boule et le rebord du cercle de pâte.)

Refermez bien, avec votre main, en formant vos Daifuku. Vous devez recouvrir entièrement la boule de pâte de Mochi , afin que la boule soit centrale. Formez les en leur donnant un aspect lisse et rond, comme dans la tradition, ou bien donnez-leur la forme que vous désirez !

Répétez cette opération jusqu’à épuisement de vos boules de An.

Laissez les refroidir un peu avant de vous régaler avec ! Facile non ?

ichigo daifuku recette

Recette Daifuku à la fraise, aussi beau que bon.

Avec cette recette de Daifuku, vous savez faire la version classique de ce fameux dessert nippon. Mais il existe de nombreuses variations ! Par exemple, le Ichigo Daifuku garni à la fraise (ichigo = fraise en japonais) est un véritable délice, facile à préparer.

Pour 8 Ichigo Daifuku : Suivez les mêmes étapes que pour la préparation du Daifuku classique. Sauf qu’au lieu de former des boules de pâte de haricots rouges, vous entourez des morceaux de fraises (une fraise coupée en 2) d’un peu de An.

Ensuite, une fois vos petits cercle de pâte de riz gluants formés, vous entourerez vos fraises / An de cette pâte pour former vos Ichigo Daifuku ! Le résultat sera saisissant. Ces petites sucreries sont délicieuses et surtout très jolies.

Servez les avec une feuille de menthe pour un mixte de couleur qui ravira les yeux, avant de ravir les papilles.

Recette de Daifuku au matcha et à la crème, des daifuku tout vert !

Un autre classique des Daifuku, c’est le Matcha Daifuku. Sa particularité vient de sa couleur verte, donnée par la poudre de Matcha. c’est d’ailleurs un ingrédient que l’on retrouve à toutes les sauces au Japon. De plus, niveau saveur, il serait moins sucré grâce au bon goût du thé vert.

La recette de ce Daifuku au Matcha est la même que celle de sa version classique, à quelques détails près.

  • Vous mettrez de la crème fraîche sucrée à l’intérieur de la boule de pâte de haricot rouge
  • Vous ajouterez 2 cuillères à soupe de poudre de Matcha dans la préparation de la pâte

Pour le reste, vous pouvez procéder de la même façon pour confectionner vos Daifuku ! C’est un délice visuel et gustatif.

recette de daifuku macha

Variez les plaisirs avec des recettes de Daifuku aux saveurs originales

L’intérêt de cette forme de pâtisserie japonaise c’est qu’elle laisse place à pas mal de liberté. Au final, vous pouvez mettre ce que bon vous semble au sein de vos mochis ! Vous pouvez remplacer la pâte de haricot rouge par de la confiture, de la marmelade, voire de la crème de marron, selon vos gouts.

On en trouve au wasabi, au sésame, à la mangue, au yuzu, et parfois la pâte elle-même est parfumée aux fruits. N’hésitez pas à tous les gouter pour décider de votre favori !

Et maintenant que vous connaissez cette recette de Daifuku, vous pouvez composer un repas japonais complet, avec une entrée, un plat principal et ce dessert typique capable de satisfaire n’importe quel gourmand !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *