Le natto au japon : découvrez cet aliment qui ne plait pas à tout le monde !

natto japon

Le natto est un aliment traditionnel japonais, qui possède, à tort, une mauvaise réputation chez les étrangers. Pourtant, c’est un produit très sain, et qui surprend une fois en bouche. Découvrez d’où proviennent ces graines de soja fermentées et comment consommer le natto comme au Japon. Et si ça vous tente, on vous livre la recette du Natto pour que vous le fassiez vous-même facilement !

natto japon

Qu’est-ce que c’est que le Natto ?

Le Natto, c’est un aliment à base de graines de soja fermentées avec la bactérie Bacillus natto (ou bacillus subtilis). On l’utilise dans la cuisine nippone depuis plus d’un millénaire, tant pour ses qualités gustatives que pour ses vertus salutaires.

Au Japon, le natto est en effet connu pour fournir une dose de protéines élevée, idéale pour bien commencer la journée. C’est pour ça que le natto est souvent présent dans les petits déjeuners japonais traditionnels. C’est également un produit apprécié pour ses effets bénéfiques sur la digestion et la bonne santé de la flore intestinale. De plus, il est très peu calorique ! Alors pourquoi est-il parfois décrié ?

Le Natto s’achète souvent sous la forme de petites barquettes plastiques, qui une fois ouvertes laissent place à un mélange de graines de soja fermentées. Quand on retire la fine pellicule transparente qui sépare l’aliment du l’air, une odeur puissante se dégage. Elle est un peu semblable à celle d’un fromage fort ! C’est le premier point qui rend réticent certaines personnes  à consommer du Natto.

Le second point vient de sa texture. Pour le manger, on remue vivement le natto à l’aide de baguettes directement dans sa barquette, jusqu’à obtenir un mélange mousseux et très collant. Cet aspect, peu ragoutant, ne plait pas à tout le monde.

Vous voulez tenter l’expérience ? Voici comment on consomme le Natto au Japon.

Natto au Japon : un produit consommé fréquemment ?

La façon la plus courante de manger le Natto, c’est le matin, en le mélangeant avec son bol de riz. Ses apports en protéines permettent de commencer la journée de fort belle manière, et accompagné d’une soupe Miso, vous aurez un petit déjeuner complet et sain.

Il est possible d’ajouter au Natto de la sauce soja et de la moutarde japonaise (le karashi), afin de lui donner un goût moins surprenant pour les palais peu habitué. Mais il faut savoir que selon des diététiciens japonais, le fait d’ajouter de la sauce soja réduit les bienfaits provoqués au niveau de la flore intestinale.

Mélangé au riz blanc, vous aurez un plat nourrissant, mais il est possible de le rendre plus appétissant en ajoutant un œuf cru, ou en le dégustant en prenant une feuille Nori, avec laquelle vous saisirez un peu de riz et un peu de natto.

Il existe d’autres variantes, plus rares et parfois surprenantes, à la consommation classique de natto au Japon :

  • Les Makizushi au natto (des maki remplis de natto)
  • Le jus de natto
  • De la glace au natto
  • Du natto séché
  • Au sein de certaines soupes Miso

Si vous le pouvez, testez ces plats à base de natto, qui s’avèrent étonnants en termes de saveurs. Et si vous voulez faire votre propre natto à la maison, voici comment procéder.

natto japon riz petit dejeuner

Faire son propre natto : la recette du natto japonais

En règle générale, les japonais l’achètent tout prêt. Pas étonnant, car la préparation du natto demande du temps et peut s’avérer assez contraignante. Mais avec cette recette facile à la yaourtière, ceux qui en raffolent pourront le préparer chez eux !

Pour 6 personnes :

  • 200 g de soja précuit et concassé (si vous ne trouvez pas, prenez du soja dépelliculé et suivez les indications pour le cuire).
  • 1 paquet de natto (de 45g) déjà préparé
  • 75 cl d’eau

Pour l’accompagnement, il vous faudra du riz japonais, mais aussi de la sauce soja et de la moutarde karashi.

Dans une casserole, mettez le soja et couvrez avec l’eau. Portez à ébullition, puis laissez cuire à feu doux pendant 30 minutes en retirant le couvercle.

Ensuite, retirez du feu et laissez le soja refroidir. Quand il est froid, ajoutez les 45 g de natto préparé. Mélangez bien, afin d’obtenir une certaine homogénéité. Puis placez ce mélange dans vos pots. Fermez la machine et laissez la tourner pendant 12 heures.

Quand c’est prêt, couvrez chacun des pots et placez-les au frigo.

Quand viendra l’heure de déguster votre natto maison, ajoutez-y les ingrédients désirés : sauce soja, moutarde japonaise, ciboulette, avant de remuer énergétiquement jusqu’à obtenir un mélange mousseux et gluant. Déposez le mélange sur un bol de riz et appréciez ces saveurs nouvelles !

Goutez le Natto pour découvrir une saveur particulière !

On présente souvent le natto au Japon comme une épreuve pour les Gaijin, les étrangers ! Et s’il est vrai que sa texture tout comme sa saveur peuvent étonner, il serait vraiment dommage de passer à côté de cet aliment.

D’une part parce qu’il est bon pour votre organisme, d’autre part car il est unique en son genre. Il est certain que son odeur ou son goût ne plairont pas à tout le monde (d’ailleurs de nombreux japonais détestent le natto!) mais ceux qui apprécient pourraient bien trouver dans ce natto un nouvel aliment à consommer fréquemment. Et oui, quand on aime, difficile de s’en passer !

Parfait également pour les végétariens, le natto pourra agrémenter pas mal de repas. Et si vous vous préparez un joli Bento, cet ingrédient aura parfaitement sa place dans un petit compartiment de votre lunchbox !

Lors de votre prochain passage au Japon ou lors d’une virée shopping dans une épicerie nippone, si vous croisez ce natto, soyez curieux et tentez l’expérience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *